Les mots de vocabulaire à apprendre au plus vite

Vous partez en voyage la semaine prochaine. Vous avez passé les mois précédents à apprendre la langue de votre destination, mais vous avez peur de manquer de vocabulaire. Vous cherchez donc à en apprendre le plus possible rapidement, dans le peu de temps qu’il vous reste. Nous allons ici vous donner ici quelques tuyaux pour choisir quoi apprendre en priorité dans l’urgence.

Ici le but est de compléter un apprentissage déjà bien entamé, pas de partir de zéro. Il est donc supposé que vous savez déjà faire des phrases et que vous avez un minimum de vocabulaire, auquel nous proposons propose d’ajouter certaines notions qui vous seront probablement indispensables assez vite.

Les mots les plus fréquents

On dit souvent que l’on peut comprendre 80% d’une langue en connaissant seulement 20% des mots. Les chiffres ne sont peut-être pas tout à fait exacts, mais ce qu’il faut retenir, c’est que la grande majorité des mots d’une langue ne vous servira sans doute jamais. Il existe de nombreux dictionnaires de fréquence en ligne. N’hésitez pas à en utiliser pour voir quels sont les mots les plus fréquents dans la langue que vous étudiez, et assurez-vous d’en connaitre au moins le début.

Votre vie

Quand vous rencontrerez des gens, vous allez sûrement parler de vos vie lorsque vous ferez connaissance. Pour cela, vous devrez connaitre le vocabulaire qui vous concerne :

  • Votre métier et vos loisirs, que vous devrez peut-être expliquer plus en détail.
  • Votre pays, vos origines : L’endroit où vous vivez, votre ville, votre quartier, d’où vous venez,…
  • Votre histoire : Qu’avez-vous fait dans votre vie ? Comment en êtes-vous arrivés là ?
  • Votre passé récent : Qu’avez-vous fait lors de vos dernières vacances ? Une question qui revient assez souvent lorsque l’on est à l’étranger est la liste des autres pays que l’on a visité et les langues que l’on parle. Ensuite vient naturellement les autres pays où l’on rêverait d’aller.
  • Pourquoi êtes-vous ici ? On vous demandera sûrement pourquoi vous avez choisi ce pays. Qu’est-ce qui vous y a attiré ? Les gens apprécierons que vous aimiez leur culture.

Bref, tout ce qui vous concerne est bon à savoir dire.

Savoir parler en voyage

voyage aréoport lire une autre langue

Durant votre voyage, vous aurez sûrement besoin de manger, dormir et vous déplacer. Il faut donc connaître un minimum de mot dans les domaines suivants :

  • Le logement : Un hôtel, une auberge, un lit, une chambre libre,…
  • La nourriture : Un restaurant, un repas, une boisson, des couverts,…
  • Les toilettes : Saurez-vous les trouver ?
  • Les transports : Gare, station de métro, train, bus, avion, taxi,…

>> Voir le comparatif des applications pour apprendre une langue <<

L’incompréhension

Lorsque vous ne comprendrez pas ce qu’on vous dit, vous devrez soit :

  • Faire répéter
  • Demander de parler plus lentement
  • Demander la signification d’un mot
  • Demander de reformuler avec d’autres mots (en espérant que vous les connaîtrez mieux)

Assurez-vous de savoir demander cela poliment.

La description

Lorsque vous ne connaissez pas un mot, vous pouvez tenter de dire le mot français avec l’accent ou la terminaison de la langue concernée si c’est une langue proche du français. Par exemple, pour dire monument en italien, vous pouvez dire monumento. Mais ça ne marche pas à tous les coups, surtout s’il s’agit d’une langue éloignée du français comme le thaï. Dans ce cas, vous aurez besoin d’expliquer ce que vous voulez dire en décrivant les choses. Vous aurez donc besoin de connaitre :

  • Le nom des formes : rond, carré, boule, cube,…
  • Les couleurs : rouge, vert, bleu,…
  • Les matières : bois, plastique, métal, tissus,…
  • Les tailles : petit, moyen, grand, énorme, long, étroit,…
  • La comparaison : plus solide que, moins lumineux que,…
  • La localisation : sur la tête, sous la table, à gauche de la voiture,…

En somme, il est important de savoir décrire pour exprimer tout ce que vous ne savez pas dire directement.

Voilà. Ça fait pas mal de choses à connaître, mais vous devriez déjà en connaître une partie. Vous aurez peut-être aussi besoin de vocabulaire spécifique selon le motif de votre déplacement. Pensez-y !

Et sourtout, ne vous inquiétez pas trop au sujet de vos connaissances. Vous pourriez être surpris du niveau que vous avez déjà atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *