Mémoriser sur long long terme grâce à la répétition espacée

Anki est un outil très pratique lorsque l’on veut apprendre une langue (ou n’importe quoi d’autre d’ailleurs). Il applique le principe de la répétition espacée pour mémoriser des choses et les retenir sur le long terme.

Comment ça marche ?

Le logiciel se présente sous la forme de cartes recto/verso (questions/réponses) qui défilent. Lorsque la question vous est présenté, vous devez y répondre. Dans le cas de l’apprentissage des langues, il s’agit de la traduction. Par exemple, si vous apprenez l’allemand, vous aurez parmis vos cartes une carte avec « Comment ça va ? » au recto et »Wie geht’s?« au verso. Chaque fois que vous trouvez correctement la réponse, le temps avant la prochaine fois qu’elle vous est présentée augmente. Si vous vous trompez, il est remis à zéro. Celles que vous maitrisez bien apparaissent donc moins souvent.

Vous pouvez télécharger les cartes fournies par la communauté ou créer les votres. Il est potentiellement mieux de créer ses propres cartes, car elles seront plus en adéquation avec vos connaissances actuelles. Anki est un outil de révision, pas un outil d’apprentissage.

Comment l’utiliser ?

Cet outil est donc très bien en complément des cours. Chaque jour, après avoir étudié votre leçon du jour, vous pourrez sélectionner quelques phrases qui vous paraissent importantes et les ajouter à Anki. Il peut s’agir soit de phrases avec du vocabulaire nouveau, soit une avec un verbe conjugué d’une certaine façon que vous ne maitrisez pas bien, soit une nouvelle manière de formuler quelque chose ou alors tout simplement une phrase qu’il peut être utile de retenir telle quelle.

Quelques conseils :

  • Préférez entrer des phrases complètes plutôt que des mots seuls, cela permet de revoir au passage une façon de former une phrase et de situer le mot nouveau dans un contexte.
  • Assurez-vous de bien comprendre les phrases avant de les ajouter et demandez-vous si la traduction française que vous en avez est spécifique au contexte. Dans ce cas, il vaut mieux lui trouver une traduction plus générale.

Pour ce qui est de la partie révision, elle peut être faite à n’importe quel moment de la journée et peut donc permettre de combler les moments où vous n’avez rien à faire : Dans les transports en commun, à la queue au supermarché, aux toilettes, …

Lorsqu’une carte vous est demandée, il faut d’abord trouver la réponse, puis lui demander de l’afficher. Ensuite, vous lui dites si c’est bien ce que vous aviez trouvé. Le logiciel ne contrôle pas si c’est vrai, mais il est inutile de tricher en prétendant avoir trouvé si ce n’est pas le cas. Anki est un outil de révision, pas un outil d’examen.

Merci d’avoir lu cet article, si vous souhaitez trouver une application qui reprend cette technique de mémorisation espacée, vous pouvez lire notre test/avis sur Mosalingua, qui permet un apprentissage à base de carte de vocabulaire également.