La langue Espéranto : c’est quoi ?

L’espéranto, c’est une langue qui n’existe pas mais a bel et bien été inventée. Pour réunir le monde entier sous un seul et même dialecte, les créateurs de l’Espéranto ont fondé un langage international, qui n’appartient à aucun pays.

La création de l’Esperanto

L’espéranto a été présenté au monde en 1887 par un livret de 40 pages écrit par son créateur Ludovic Lazarus Zamenhof. Il a été publié en russe, polonais, français et allemand. Son titre traduit en français serait langage international.

La création d’une langue universelle qui complète la langue maternelle de chacun et n’appartient à aucune nation ou groupe ethnique serait à la fois un atout et favoriserait elle-même un sentiment de citoyenneté mondiale. L’espéranto, la langue qui se veut être la plus utilisée, a été créée dans ce but.

Elle est conçue pour être plus facile à apprendre que les langues nationales, avec une grammaire simple et une méthode de construction des mots qui minimise les besoins de mémorisation. Encore une fois, cette langue a pour but d’être connu par tous et elle se doit donc d’être le plus simple possible à apprendre.

Quelques faits sur ce dialecte

En raison de l’objectif novateur de sa création, les faits fascinants sur l’espéranto abondent. Voici quelques exemples :

  • Il y a environ deux millions d’espérantophones dans le monde aujourd’hui.
  • Au Mexique, environ 800 personnes prennent des cours d’espéranto en ligne chaque année.
  • Google, Skype, Firefox et Facebook sont tous disponibles en espéranto
  • Environ 70% des racines linguistiques de l’espéranto sont d’origine latine.
  • La plupart des mots sont créés en mélangeant des préfixes et des suffixes.
  • Il n’y a que 16 règles de grammaire à apprendre en espéranto.
  • L’espéranto est, pour quelques dizaines de personnes leur langue maternelle.
  • La langue n’intègre pas l’utilisation de synonymes.

Comment l’apprendre ?

Même si l’espéranto est une langue assez rare, il est possible de l’apprendre. Premièrement, il existe près d’un million de locuteurs selon les estimations, certains d’entre eux pourraient transmettre ce langage à des personnes motivés à apprendre.

Sur internet, il existe des plateformes et sites spécialisés pour apprendre cette langue en particulier. Sous forme de formation et/coaching, vous pourrez apprendre l’espéranto depuis chez vous. Autrement, les applications pour apprendre des langues comme Duolingo notamment, proposent des cours complet sur l’espéranto.

L’espéranto : l’échec des langues construites ?

La langue a connu tout au long de son existence des vagues de critiques. Principalement car elle n’existe pas de base et qu’elle a été créé de toute pièce pour le monde entier. Néanmoins, l’ensemble de tous les pays existants n’ont jamais pu se réunir pour discuter et négocier du contenu de cette langue.

La reconstruction de l’espéranto

Après une certaine désillusion de la première guerre mondiale, la langue à continuer à prospérer.

Dans les années 1920, un effort sérieux a été fait pour en faire la langue officielle mondiale. Cependant la France s’est opposée à cette initiative. La Russie soviétique l’a également promu pendant un certain temps, et certaines rumeurs évoquent que Staline aurait étudié cette langue.

L’utilisation de l’espéranto s’est développée et de nombreuses publications et journaux dans cette langue ont vu le jour. Certains considèrent les années 1920 comme un âge d’or pour la langue.

L’avenir de la langue

L’avenir ce dialecte réside très certainement dans la possibilité qu’il offre d’entrer en contact avec d’autres cultures, de se faire des amis dans le monde entier et de voyager. Le « Pasporta Servo« , une sorte de guide qui répertorie les espérantophones vivant dans le monde entier, offre à l’espérantophone intéressé une liste d’endroits où il peut séjourner lorsqu’il voyage dans le monde.

Il ne fait aucun doute que l’espoir initial de Zamenhof, lorsqu’il a créé la langue en 1887, est en passe de se réaliser à grande échelle. L’espéranto fait tomber les barrières linguistiques et culturelles que nous connaissons au quotidien et c’est sa simplicité qui le rend si attrayant pour tant de personnes.

Conclusion – Est-il utile d’apprendre l’espéranto ?

En somme, apprendre l’espéranto peut être intéressant car ses perspectives d’avenir sont concrètes et pourraient se réaliser. De plus, c’est une langue très facile à apprendre et des ressources sont aujourd’hui disponibles en ligne pour apprendre depuis chez soi.

L’objectif de réunifier la communauté mondiale sous un seul et même langage est certes ambitieux mais cela permettrait de couper énormément de barrières culturelles et linguistiques. C’est donc une langue à laquelle il faut s’intéresser pour espérer un jour pouvoir communiquer avec le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *